Séminaire de Probabilités et Statistique

Le lundi 12 mai 2014 à 15:00 - UM2 - Bât 09 - Salle de conférence (1er étage)

Amandine Veber
Recombinaison et inférence en génétique des populations avec structure spatiale

Qu'elle soit discrète ou continue, la structure spatiale d'une population influence très souvent l'évolution de sa diversité génétique. Un processus de plus en plus utilisé pour obtenir de l'information sur le passé récent d'une population est celui de "recombinaison", par lequel un individu hérite de certaines portions d'un chromosome d'intérêt de son père et le complément de sa mère, de manière aléatoire. Nous considèrerons deux exemples (en espace continu principalement) dans lesquels il est possible d'utiliser ces recombinaisons pour reconstruire des quantités telles que la vitesse de dispersion spatiale d'un gène, ou tester la présence d'événements catastrophiques rares mais récurrents.
Travail en collaboration avec Nick Barton et Alison Etheridge.



Voir la liste des séminaires