Séminaire ACSIOM

Le mardi 19 février 2019 à 11:30 - salle 109 (1er étage)

Yohan Penel
Écoulements à basse vitesse, avantages de construire des modèles dédiés

Les écoulements à bas nombre de Mach présentent des difficultés d'ordre numérique en matière de précision et d'efficacité. Ce constat fait depuis 20 ans a nourri de nombreux travaux dans la littérature avec des approches très différentes. Dans le cas d'un échangeur de chaleur, nous avons fait le choix de construire un modèle dédié (LMNC : low Mach Nuclear Core model) basé sur un développement asymptotique par rapport au nombre de Mach dans les équations de Navier-Stokes. La structure hybride du modèle résultant permet de mener des analyses théoriques (en particulier en dimension 1) et de construire des schémas numériques très efficaces. Cet exposé permettra de dresser le bilan de 8 années de travaux sur ce sujet.



Voir la liste des séminaires