Séminaire de Probabilités et Statistique

Le lundi 13 novembre 2006 à 10:30 - Amphi Jacques Alliot CIRAD Lavalette

Jean-Michel Roger
Développements chimiométriques pour améliorer la robustesse des mesures spectrométriques appliquées aux agro-procédés

Pour répondre aux besoins de l'agriculture de précision, le Cemagref développe des capteurs, notamment à base de spectrométrie infrarouge. Un des problèmes majeurs de ces capteurs a trait à la robustesse des modèles d'étalonnage. Une analyse détaillée de cette problématique nous a conduits à isoler trois voies de recherche : 1/ La prise en compte des grandeurs d'influence. Selon qu'une grandeur d'influence, responsable d'un problème de robustesse, est mesurable ou non, différentes stratégies de correction du modèle d'étalonnage sont envisageables. Dans le cas d'une grandeur connue, mais non mesurable, une méthode originale de correction de l'étalonnage a été développée : L'EPO (pour External Parameter Orthogonalisation). 2/ La maintenance de la robustesse est traditionnellement réalisée par ré-étalonnage ou transfert d'étalonnage. Dans les deus cas, la mesure d'échantillons "standard" est nécessaire. Une méthode de correction d'étalonnage en ligne, qui ne nécessite pas de standards a été développée : DOP (pour Dynamic Orthogonal Projection). 3/ La discrimination à partir des spectres. Cette opération, qui permet de réaliser des diagnostics à partir de la mesure spectrale, est nécessaire pour : détecter les mesures aberrantes, reconnaître des classes d'objets, réaliser des régressions locales, etc. Nous proposons une nouvelle méthode de discrimination, basée sur le parcours de fonctions numériques, nommées Fonctions Propres Focales. Pour plus d'informations, cliquer ici.



Voir la liste des séminaires